La Serrure à Goupilles (cylindre)

Cette technologie date de l’antiquité égyptienne. Ce système était composé de morceaux de bois qui devaient être placées à un certain niveau pour permettre l’action du système. C’est à la fin du XIXème siècle que le système devient exploitable grâce à un inventeur installé à Newport aux Etats Unis.

La serrure, ou cylindre, à goupille est composé de deux grandes parties : un stator (partie fixe extérieure) et un rotor (partie amovible intérieure). Pour que le rotor puisse tourner en libérer la serrure, des tiges amovibles séparées en deux, appelées goupilles, doivent être alignées au niveau de la ligne de césure (emplacement entre le rotor et le stator). Ces goupilles ont chacune une taille différentes. La clé composée de dents, permet de positionner chaque goupille à la hauteur souhaitée et ainsi libérer la rotation.

Le système est représenté ci-dessous, pour voir sa représentation dynamique, cliquer dessus :

cle

Trschlo

Vous aimerez aussi...